2021 : une pop année, une année pour prendre soin de soi et des autres.

2021 : une pop année, une année pour prendre soin de soi et des autres.

2021 : une pop année, une année pour prendre soin de soi et des autres. 

Belle et pop année 2021

Bonne année 2021 !

Chère amies, chers amis

Une nouvelle année commence, mais comme pour nos anniversaires, ce n’est juste qu’un passage symbolique qui permet de faire un bilan et de penser à des vœux pour cette année qui arrive. Celle qui vient de s’écouler restera éprouvante pour nous tous. Certains ont connu de grands drames, d’autres de grands bouleversements qui mettent à mal, et d’autres encore, de belles découvertes ou des changements qui amènent à une autre conscience, voire à d’autres joies.

L’année qui arrive sera tout aussi éprouvante, et nous devons nous y préparer. Plus jamais nos vies ne seront comme avant et personne ne sait ce qu’elles seront. Les crises que nous traversons marquent un grand changement de société et se voiler la face serait s’exposer à des déceptions. Alors, que faire de cette expression : « c’était mieux avant » ou « vivement qu’on retrouve notre vie d’avant… » ?  Peut-être simplement penser à ce qui a été réellement important dans la vie d’avant, à ce que nous voulons continuer à chérir et voir si cela fait sens ? Quelles valeurs voulons-nous préserver pour construire les années qui viennent ?

La partie de la tête arrière de Janus regarde et dit :
« Mais au fond, qu’est-ce qui était mieux avant ? »

Avant, tout juste avant, à la minute d’avant, n’était-ce pas une vie de consommation au mépris de la Nature et de l’écosystème qui nous donne la vie ?
Avant, tout juste avant, de notre vivant, n’était-ce pas beaucoup d’injustices sociales, raciales, genrées, qui arrivent aujourd’hui à un nouveau paroxysme de violence ?
Avant, juste avant, et tellement encore maintenant, n’était-ce pas le rejet de l’autre ? N’était-ce pas la pratique de la dualité ? Tu es comme moi ou tu n’es pas comme moi … Sans écoute de la source des souffrances de l’autre ? Sans entre deux, ce qui crée : tu es avec moi ou tu es contre moi…
Avant, oui juste avant, et spécifiquement cette année, n’était-ce pas le temps des mensonges et des trahisons à un tel point que nos réactions se posent aujourd’hui en défiance et nous font oublier le pouvoir magique de la confiance ?

Et si tout cela pouvait rester dans le « c’était avant » ? Parce que sincèrement, était-ce vraiment mieux  avant ?
Ici, à Question de Cœur, cet avant avec son lot de divisions, nous n’en voulons pas. C’est clair.

La partie tête avant de Janus regarde et rêve…

A l’image de la nature, elle rêve à un écosystème où tout ce qui est vivant reste au centre de nos préoccupations. Un monde éco-citoyen. Un monde pop.

A l’image de la philosophie stoïcienne de Marc Aurèle, ou de l’impermanence du bouddhisme ou de celle de la beauté et de la complexité du Grand Tout selon François Cheng , auteur que j’aime particulièrement,  le bien et le mal sont indissociables et servent de révélateur l’un par rapport à l’autre. Ensemble, ils permettent d’oeuvrer à l’équilibre et nous avons le choix de nourrir la partie en nous que nous souhaitons valoriser en lui donner du sens. C’est peut-être cela aussi le fameux défi citoyen, le pop défi .

Ici, nous cherchons à avancer vers plus d’humanisme, sans rejet, mais avec reconnaissance de l’importance de chaque force dans chaque cœur. Même blessé, surtout vulnérable ! Merci encore à Samy Kallel qui a mis l’accent dans notre dernière conférence sur l’importance de la vulnérabilité, de sa mise à nue lors d’une crise, pour en faire jaillir toute sa puissance et sa beauté. La vulnérabilité permet une transformation de soi. Elle permet l’expression de la liberté et l’amour.

Nous avons vécu 2020 comme une année de privation.
Derrière les apparences, que veut dire le mot liberté ?

Faire ce que l’on veut quand on veut  ou se détacher des codes sociaux et d’apparence qui nous aliènent ? La liberté nous appelle à un double choix : celui d’avancer et celui de choisir la façon d’avancer vers une vie de responsabilité. De sortir des assistanats et des aliénations.

Les arts & la culture dans tout ça.

La culture est là pour cela. La culture fait du bien, la culture nourrit notre curiosité, elle est curative. Savez vous que ces deux mots ont la même éthymologie ? Soigner ce qui est blessé. Soigner pour retrouver la confiance et découvrir la liberté pour tous.

Sur le sujet de la culture curative, je vous invite à lire in POP we trust, un livre de la philosophe Marianne Chaillan qui démontre entre autre, comment la pop culture décrié pour son côté divertissant permet aussi un développement personnel.

Les arts et la culture, et c’est notre crédo à Question de Cœur, nous aident à marcher sur la voie de l’humanisme, cette voie du juste milieu souvent silencieuse. Sortir de la dualité où la pop culture a la même place que la culture d’élite et relier ces formes expressions aussi inspirantes, lumineuses ou joyeuses soient-elles pour que toutes les voix citoyennes humanistes rayonnent à travers le monde. Sans fracas.

Les arts et la culture apportent une conscience de toutes les lignes subtiles, hautes ondes vibratoires, qui circulent dans la zone grise entre le bien et le mal. Adogmatiques, elles suscitent le désir et ouvrent les sens et les émotions pour tous.

Une culture de curiosité, une culture à vertu curative.

Plus que jamais, à Question de cœur, et parce que 2020 a été très éprouvant, pour certains plus que d’autres, et cela n’est pas fini, nous croyons et nous oeuvrons à la fraternité, à la sororité et à la solidarité. Nous avons choisi de vous proposer une culture de curiosité, une culture à vertu curative pour que chacun en tire ce qu’il le souhaite.
Voici des œuvres, des sites et des actions artistiques qui nous font du bien, qui ressourcent les cœurs et les âmes, les éclairent pour mieux les relier les uns aux autres .

2021 est là, avec délicatesse, je vous souhaite le meilleur. Cette année, je pense que la subtilité sera de mise. Belle année et pour cela, ensemble prenons soin de nous et des autres.

Anne Dörr

Anne Dörr

Fondatrice & Autrice @ Question de Coeur

Raconter le monde, le mettre en lumières sous l’objectif des caméras ou à travers l'association Question de Coeur, voilà mon parcours d'autrice-réalisatrice depuis 30 ans.

Nos reco’ culturelles & bien-être

Tchin Tonic - Podcast apéro Isabelle Layer
 

TCHIN TONIC, l’apéro-podcast gorgé de solutions positives et constructives.

Les questionnements sur notre société en mouvement ne manquent pas, mais le temps des apéros pour en parler entre amis, si ! Isabelle Layer et Julien Gault, deux amis, ont décidé de recréer ce moment convivial dans un podcast et vous invitent à échanger avec eux dans une ambiance joyeuse et enrichissante. 

| TALIVERA |
Le bien-être grâce à la culture

Un concept innovant d’expériences culturelles, expositions & ateliers interactifs et intimistes, en vue d’optimiser notre bien-être. 

A l’ère du trop-plein d’informations, TALIVERA donne la voix à ceux qui veulent vivre la culture autrement et se reconnecter aux autres en proposant des ateliers, sorties culturelles et activités aussi bien en présentiel qu’aux travers d’e-café innovants et expérentiels. Sa vision éclectique du bien-être et de la culture nous plonge dans des expériences culturelles immersives, en petit comité, dans un espace d’échanges. L’occasion de nous ressourcer pour en ressortir inspiré et davantage passionné. 
Tchin Tonic - Podcast apéro Isabelle Layer

5 méditations sur la Beauté
– de François Cheng

Le titre est aussi clair que le livre est limpide. Ce petit essai d’une centaine de pages essaye de répondre à nos interrogations sur la beauté, non en en donnant une définition, mais en lui donnant du sens. En dévoiler plus ici serait dommage tellement l’auteur, François Cheng, le fait avec délicatesse, en vous emmenant en voyage.
Si je vous en parle ici c’est justement une invitation à ce voyage.

Le Blog coup de coeur :
« Les petites annonces de Marine »

Les petites annonces de Marine, part d’un principe simple. Vous avez envie de quelque chose ? Vous avez besoin de mettre en avant ce que vous faites ? Rendez vous sur ce site et recevez la newsletter chaque dimanche. On y retrouve les rubriques qui nou ont chers : culture, bien-être, mais aussi la vie pratique … Les petites annonces de Marine, c’est un partage de bons plans via un réseau d’entraide.  Comme le crieur public, c’est un media vivant qui diffuse de l’information et permet d’exprimer vos envies, vos besoins, vos idées et vos coups de cœur. Il est entièrement participatif. Vous avez quelque chose à proposer, vous en parlez à Marine.

Documentaire coup de cœur :
« La mer est ma muse »

Un documentaire qui nous emmène à Saint-Pierre et Miquelon à la rencontre d’artistes de l’archipel. Ils sont peintres, photographes, chanteurs et tous racontent la mer, leur mer qui les inspire tant. Ces portraits nous transportent dans un autre monde, celui où la puissance des éléments tranche avec l’humilité des artistes qui n’hésitent pas à se livrer à cœur ouvert. Un moment dépaysant et intime qui fait du bien.

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

Le bien-être grâce à la culture avec TALIVERA !

Le bien-être grâce à la culture avec TALIVERA !

Le bien-être grâce à la culture avec TALIVERA !

La rencontre coup de cœur du mois : Talivera, pour son concept novateur : une nouvelle manière d’aborder le bien-être par la culture.

Belle et pop année 2021

La découverte Question 2 Coeur !

Talivera – à la découverte d’une culture curative et bien-être

 

Nous avons été séduits par TALIVERA parce que nous partageons une idée fondamentale commune, celle que la culture est une découverte et un plaisir qui aident à se sentir bien au quotidien.

TALIVERA fait vivre la culture par un axe différents : en proposant des ateliers, sorties culturelles et activités en petit groupe, aussi bien en présentiel qu’à travers d’e-café innovants et expérentiels. Talivera va plus loin et tient à ce que ces moments soient aussi les moments de rencontres et d’échanges entre participants.

Car oui, découvrir, partager et débattre autour de sujets artistiques et culturels, c’est véritablement s’approprier la culture ! Comme disait André Malraux, «l’art est le plus court chemin de l’homme à l’homme», et c’est leur volonté d’incarner un nouvel espace de rencontre.

 

Découvrir autrement la culture avec Talivera

Talivera est parti d’une vision simple : la culture n’est pas une affaire poussiéreuse et ennuyante qui appartient au passé. La culture est ACTUELLE, elle nous appartient et se vit au présent – il ne tient qu’à nous de l’actualiser !
La culture est infinie : de l’art pictural à celui de la musique, du spectacle à la mode ou encore du voyage à la gastronomie, Il y en a pour tous les goûts et reste accessible à toutes et à tous.

 

L’art qui vous veut du bien, surtout en cette période !

Oui, Talivera soutient que la culture apporte du bien-être dans la vie de ceux qui en profitent et qu’elle a de véritables bienfaits pour la santé globale des individus. Et c’est prouvé !
Les activités culturelles et créatives viennent ressourcer ceux qui les réalisent : stimulation cognitive et émotionnelle, la culture a un effet plus que bénéfique sur le moral. A tel point que certains docteurs canadiens prescrivent même des visites de musée ou autre activité culturelle en ordonnance !

Découvrez son article « L’art qui vous veut du bien ». Une chose est sûre, Talivera adapte ce concept à toutes ses activitées proposées. En conciliant culture et bien-être, Talivera nous plonge dans des expériences immersives pour (re) découvrir la culture autrement et en restant actif.

En ces temps stressants où notre santé mentale, affectée par le confinement, s’est nettement dégradée, Talivera met un point d’honneur sur la necessité de la culture pour améliorer considérablement le bien-être de ceux qui en profitent. Comment ? En s’offrant une pause relaxante, ressourçante et toute aussi conviviale dans notre quotidien.

D’autant plus que le lien social est toujours mis à l’honneur, aussi bien à travers leurs activités en présentielle que leurs e-café virtuels. Talivera cherche à soigner par dessus tout ce lien social entre les participants et les guides, mais aussi entre les participants qui finissent bien souvent par se connaître.

Ce que propose Talviera est non seulement une clé d’ouverture à l’isolement & l’ennui en cette période étrange, mais aussi un espace d’échanges et d’enrichissement. Retrouvons notre source d’inspiration et surtout, accordons nous cette pause si bénéfique pour passer un bon moment culturel, pour en ressortir inspiré et davantage passionné.

 

Des expériences culturelles uniques, humaines & participatives, pour notre plus grand bien-être.

Plus concrètement, que propose Talivera pour venir chatouiller notre bien-être intérieur ?

En temps normal, Talivera propose surtout des visites guidées d’expositions, de belles balades à la découverte de Paris et des sorties culturelles soigneusement sélectionnées par notre équipe.
Au moment du confinement, leur sorties culturelles se sont déclinées en e-cafés. Parce qu’un vilain virus n’allait tout de même pas stopper notre soif de culture, des conférences en ligne ont ainsi été organisées autour de thématiques culturelles pour que chacun puisse continuer à profiter de la culture depuis chez soi et de manière interactive.

Animés par des guides-conférenciers aussi qualifiés que passionnés, les e-café ne cessent de se développer autour de thématiques culturelles variées (art, bien-être, patrimoine, art de vie comme la cérémonie du thé ou la découverte des origines du champagne). Conviviales, interactives, restreinte à 10 personnes seulement pour conserver une certaine intimité et espace d’échange – toutes les conditions sont réunies pour vivre depuis chez soi une sortie culturelle comme dans la vraie vie !

Talivera propose désormais un abonnement personnalisé, pour toujours plus de culture à prix mini : sorties culturelles choisies soigneusement, programme sur mesure, e-cafés à la carte…
L’occasion de continuer à profiter de la culture où que nous soyons, et pour nous faire du bien !

 

Tiffany Palmowski

Tiffany Palmowski

Rédactrice & Trésorière @ Question de Coeur

Passionnée de voyages, alimentation santé et bien-être, Tiffany croque la vie à pleine dents pour nous inviter dans des récits utopiques, doux, humains et gourmands sous son cryptonyme Teaffanys.

Découvrez nos derniers articles

L’art de la promenade | Podcast #18

Le printemps est là avec son irrésistible envie de promenades.
Tout dehors devient un appel à nous connecter à la nature. Aux beautés de la nature pour réveiller nos sens.
Et si la promenade était un art ? Mais quel art ?
Prends soin de toi vous propose de nous pencher sur l’art de la promenade. Pourquoi un art ? L’Art est un révélateur, apporte du sens à ce qui nous est mystérieux, est une invitation à un voyage. Une promenade donc ?

Il est où le bonheur ? Podcast Prends Soin de Toi - Episode 17

Il est où le bonheur ?| Podcast #17

Le mois de Mai s’ouvre avec un brin de muguet, symbole de souhait du bonheur surtout si la branche a 13 clochettes. Mais au fond, qu’est ce que c’est le bonheur?
Comment prendre soin de soi contribue à notre bonheur, à notre bien-être qui a volé en éclat il y a un an ? Et un an, c’est peut-être le temps nécessaire pour regarder la vie autrement, pour que le bonheur revienne sous une autre forme… une forme inattendue.
Au fond, c’est quoi le bonheur ?

Festival du doc humaniste – L’édition 2021 va commencer !

Bienvenue à la deuxième édition du festival du doc humaniste. Cette année 2021, bien que nous soyons toujours en version numérique, nous ne voulions pas manquer notre rendez vous du 16 Mai, journée internationale du vivre ensemble. Et pour cette occasion, du 13 au 16 Mai, nous souhaitons vous présenter une sélection de documentaires mettant en avant les valeurs humanistes et du vivre ensemble.

Prendre soin de soi en s'écoutant et écoutant les autres

La puissance de l’écoute | Podcast #16 – Prends soin de toi

Depuis le début de cette série de chronique, Prends soin de toi s’interroge sur la façon dont nous pouvons mieux vivre ensemble. Aujourd’hui, on s’interroge ensemble sur l’importance de l’écoute. Que nous apporte une bonne écoute ? Et si nous revenons sur la différence entre entendre et écouter. Que gagnons-nous en retrouvant le sens de l’écoute ? Une écoute attentive ?

La résilience environnementale | Podcast #15 – Prends soin de toi

Prends soin de toi et va au bout de tes rêves ! Oui mais où trouver le courage de les construire ? Voici une des questions que je m’étais posée quand notre monde a plongé dans les différentes crises et surtout la crise de sens. Alors où trouver le courage pour repartir ? Et surtout, qu’est ce que le courage ?

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

5 méditations sur la Beauté – François Cheng

5 méditations sur la Beauté – François Cheng

5 méditations sur la Beauté – de François Cheng

Question de Coeur vous invite à un voyage d’une grande beauté. 

L'avis Question de Coeur

Le titre est aussi clair que le livre est limpide. Ce petit essai d’une centaine de pages essaye de répondre à nos interrogations sur la beauté, non en en donnant une définition, mais en lui donnant du sens. En dévoiler plus ici serait dommage tellement l’auteur, François Cheng, le fait avec délicatesse, en vous emmenant en voyage.
Et quel bonheur de répondre à son invitation au voyage !

Un voyage dans l’espace où les cultures de l’Occident rencontrent celles de l’Orient. Un voyage dans le temps où de l’antiquité à nos jours, les définitions philosophiques de la beauté se confrontent au travail des artistes.
Un voyage dans la profondeur de l’âme et de l’intime pour revenir à l’importance de la création.
Tous ces voyages pluridimensionnels se croisent en un point unique, tel un carrefour, où tout ce qui est, le beau comme l’horreur, nourrit la voie vers l’amour, de la même façon que des centaines de ruisseaux vont irriguer la mer.

Ce livre est une source. Il est synthétique, accessible et le lire est surement le plus beau des voyages.
Il transporte le lecteur, au sens littéral du terme, il le porte au-delà des visions dualistes de notre monde, dans une dimension spirituelle du cœur et de l’âme.

Tel est l’art, et plus spécifiquement, l’art d’être présent à la vie.

Mais vous pouvez en écouter quelques citations dans la chronique « Prends soin de toi », le podcast du bien-être & de la culture sur SPM La 1ère. 

Re-diffusé dans « Brume de Capellan » SMP la 1ère, à 14h45, l’émission de Marie-José Abraham.

Anne Dörr

Anne Dörr

Fondatrice & Autrice @ Question de Coeur

Raconter le monde, le mettre en lumières sous l’objectif des caméras ou à travers l'association Question de Coeur, voilà mon parcours d'autrice-réalisatrice depuis 30 ans.

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

TCHIN TONIC, l’apéro-podcast gorgé de solutions positives et constructives.

TCHIN TONIC, l’apéro-podcast gorgé de solutions positives et constructives.

TCHIN TONIC, l’apéro-podcast gorgé de solutions positives et constructives.

Tchin Tonic

L'apéro gorgé de solutions positives et constructives !

Pour les fidèles de Question de cœur, vous connaissez Isabelle Layer, journaliste et artiste, Nous vous avions déjà proposé ses Viser la lune , une série podcasts de très beaux interviews d’artistes sur le thème de la réalisation de leur rêves. Une série inspirante et pleine d’espoir qui avait attiré notre attention pendant le 1er confinement.

Ici, elle nous propose un nouveau format plus léger, toujours en podcast, en duo avec Julien Gault, Tchin Tonic. Le titre est une invitation à lui tout seul et l’émission se déroule comme une discussion passionnante entre amis, où se joignent des internautes invités, à l’heure de l’apéro, celle de la détente où l’on aime débriefer de la journée, échanger dans la joie et la bonne humeur sur la vie et les sujets du moment. Prenons celui par exemple sur les réseaux sociaux. Ces fameux réseaux sociaux qui font couler tellement d’encre. Est ce une source d’informations ? De Fake news ? Courrons-nous d’autres dangers à y être ? Comment vivre serein dans ces nouveaux univers numériques qui prennent de plus en plus de place dans nos vies ? Isabelle et Julien échangent leurs questionnements, leurs expériences, anecdotes et d’information, sur la façon de faire la part des choses entre ce qui est bon ou dangereux , et tout cela dans la joie et la bonne humeur sans aucune leçon de moral, à chacun ensuite de trouver ses limites.

Le couple, Isabelle & Julien fonctionne bien, il nous entraîne allègrement dans leur esprit complice, tendre, grande sœur et petit frère, et nous fait passer un joli moment, instructif et détendu.

Si vous sentez que vous commencez à devenir addicts aux réseaux sociaux, ou que vos ados le deviennent, ce podcast est une source d’inspiration.

Lien d’écoute : passetoncasting.com/tchin-tonic

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

Cura-Music.org, le premier site de bien-être pour les professionnels de la culture et de la musique.

Cura-Music.org, le premier site de bien-être pour les professionnels de la culture et de la musique.

Cura-Music.org, le premier site de bien-être pour les professionnels de la culture et de la musique.

écrit par Anne Dorr

Connaissez vous le site Cura-Music.org ?

Etre artiste, créateur ou technicien du monde la culture nous plonge parfois dans une grande fragilité à la fois indispensable à la création, mais à la fois épuisante.
Comment prendre soin de soi ? Comment se reconnecter avec la plus belle part de son énergie vitale et faire rayonner son talent ? Voilà ce que propose le site Cura-Music.org  destiné à toute personne du monde de la création artistique.

Cura en ligne - atelier creativite et emotions Cura Festivall

Accordez-vous un moment bien-être avec le Festival Cura.

Rendez-vous une fois par mois, les samedis après midi avec des ateliers en ligne différents : le samedi 28 novembre, le collectif CURA vous a convié gratuitement à un rendez vous zoom avec une psychologue pour explorer le thème de la créativité et anxiété, un autre samedi, ce sera la découverte du yoga pour apprendre à non seulement gérer son stress mais aussi  à se connecter à son inspiration, sujet important pour les artistes.

Toutes ces activités aux vertus curatives vont permettent à tous ceux qui travaillent souvent seuls et de façon indépendante, de pouvoir prendre soin de leur vulnérabilité souvent mise à nue au profil d’une création. Elles permettent aussi de se retrouver, d’échanger et d’augmenter ainsi leur immunité, leurs potentiels et leurs talents.

Comment dans ce monde parfois difficile, bouleversé, en plein changement social, économique et environnemental, se reconnecter à notre envie vitale d’expression par les arts et la culture ? A ce qui peut nous donner de la force ? De l’énergie ? Comment se reconnecter à la beauté ? A ce qu’elle apporte de transcendant et qu’on a envie de transmettre ? Les arts.  Et nous sommes tous peu ou prou artistes non ?

Cura Music, créé par des artistes pour des artistes.

Cura-music.org a été créé par le collectif Cura, un collectif d’artistes indépendants du monde de la musique, de coaches et de journalistes travaillant dans le bien-être et l’environnement.

Cura-music est affilié à la GAM, la « Guilde des Artistes de la Musique » , mais il s’adresse ici à tous les métiers de la culture et du vivre ensemble.

Un véritable coup de coeur Question de Coeur

J’ai été sensible à ce site parce que, comme vous le savez, j’ai œuvré pendant deux ans au Sénat sur ce sujet du bien-être au travail avec la réalisation d’une série de conférences. Ce bien–être au travail est indispensable, il va plus loin que juste prendre soin de soi, il apprend à chacun à se protéger de mauvaises conditions, habitudes ou postures qui pourraient coûter cher à sa santé sur le long terme.

N’attendons-plus, à nos agenda !

Alors une fois par mois en ces temps d’hivers, profitons d’un moment de bien-être, d’un moment de découverte de soi, de la nature, de nous élever pour faire quelque chose de plus doux, de plus agréable.

Le bien-être c’est avant tout se connecter ou se reconnecter à ses forces intérieurs.

 

–   Anne Dörr   –
Fondatrice & éditrice
Question de Coeur

 

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

Voir autrement, une vision à 360°

Voir autrement, une vision à 360°

Voir autrement, une vision à 360°

Par Anne Dorr et Samy Kallel

Avec les crises que nous traversons en ce moment, si une autre façon d’avancer se proposait à nous ? Et si justement cette route prenait une autre forme ?

Voir autrement - Anne Dorr & Samy Kallel

Alain Souchon chantait déjà en 1993

On avance, on avance, on avance
C’est une évidence
On a pas assez d’essence
Pour faire la route dans l’autr’ sens
On avance

On avance, on avance, on avance
Tu vois pas tout ce qu’on dépense On avance
Faut pas qu’on réfléchisse ni qu’on pense
Il faut qu’on avance

Ces paroles, nous les fredonnons tous pour nous donner de l’espoir.
Avancer oui, mais comment ?

Les crises successives et leurs paroxysmes aujourd’hui nous invitent à poser un autre regard sur la route Avenir.  Avancer oui mais comment ? Tout droit ? Toujours tout droit ?
Et si justement cette route prenait une autre forme ? Ou plutôt, avec les crises que nous traversons en ce moment, si une autre façon d’avancer se proposait à nous ? Avec à la fois, une vision plus centrique et sphérique ? Nous partirions bien d’un point central, d’ancrage, notre point de présence, pour élargir notre vision au delà du centre, l’amener à une vision périphérique pour dessiner ensuite un axe sphérique le plus loin possible.  Une vision à 360 °.

Nous entendons régulièrement cette phrase, nous la prononçons aussi : les mauvaises nouvelles viennent de partout. Les crises s’annoncent ouvertement au pluriel maintenant : crise sanitaire, crise économique, crise sociale, crise culturelle et idéologique, crise écologique etc,  et montre bien la complexité du problème.
La complexité aborde bien l’idée de multi-entrées.

Pourquoi passer par la vision périphérique ? Qu’entendons nous ici par la notion de périphérique ? Tout en tenant compte du point central, c’est regarder  posément ce qu’il se passe autour de nous.  Comment une action partant du ‘’moi je’’ peut avoir des réactions périphériques. L’effet papillon comme on dit… Pour le meilleur et pour le pire.

Regarder tout autour de nous, à l’image de la force de notre planète, c’est ressentir et prendre en compte que nous sommes tous reliés ensemble, et plus que reliées,  nos actions sont interconnectées les unes aux autres. Elles créent un réseau d’énergie insoupçonnable en multi-dimensions. 

Comment avoir une vision 360?

Tout, dans ce temps de confinement d’automne nous invite à sentir le point central, ce point de contact pour faciliter le mouvement de rotation de la tête, pour regarder de part et d’autre les beautés du monde hors sentiers battus et d’y découvrir la force,  la puissance et le sens.  

  • Passer par la quête de sens.
    La quête de sens se passe par les trois définitions du mot sens : les 5 sens sensoriels, le sens directionnel et le sens de la signification.
    Notre quête de sens inclue par principe ces 3 définitions avec une approche globale qui confirme cette vision centrique et sphérique que nous portons aujourd’hui qui permet de se connecter à la beauté des pas de côté hors des chemins tracés.  
  • Accueillir  avec les sens sensoriels.
    Tels des danseurs comme les Dervichs tourneurs, plus nous sommes ancrés dans notre base, plus nous pouvons virevolter autour.
    Notre corps, guidé par les 5 sens, nous informe. Il nous nourrit de ses informations et en retour,  nous le nourrissons pour une bonne santé pour sa bonne marche. Plus nous sommes dans un état de calme, plus profondément nous pouvons aller dans cette source d’informations inépuisable.
  • S’ouvrir au sens directionnel par le cœur.
    Ces derniers temps, les peurs croissantes, l’étau des bonheurs anciens se refermant sur une vision auto-centrée, nous sommes face à des comportements de compétitions alors que les besoins sont à l’ouverture de cœur, à l’entraide et à la solidarité. Chaque compétition, aussi petite soit-elle inclue le rejet, la division et la perte d’énergie. Même si nous  pouvons comprends la peur de celui ou celle qui agit comme cela par peur de perdre son pouvoir, elle détruit.  Ce regard porté par le ‘’moi d’abord’’, est douloureux pour tout le monde ; pour celui qui le porte par l’énergie qu’il doit déployer pour rester le maître et écarter les autres, comme pour ceux qui, devenant impuissants,  auraient pu apporter un complément.Le collectif reste la force essentielle et centrale du vivre ensemble, cela passe par diriger son écoute vers l’extérieur. La reconnaissance est le premier acte de la fraternité.Trouver ce chemin par le cœur. Le cœur est le seul signal qui permet de sortir de ses certitudes. A ce stade, son langage peut-être mystérieux et va souvent au delà des mots, il a besoin du langage symbolique.

    L’art est l’expression symbolique de notre vie : expression de tout ce qui est inconnu, des peurs et de l’incertitude. Expression aussi d’un moment d’étouffement, d’un passage étroit qui contraint, mais qui permet l’ouverture ensuite.
    Ces graines qu’on reçoit permettent la création.

    Si ici nous portons l’art comme une valeur fondamentale, c’est parce qu’il articule ce qui est difficile d’articuler par la raison et ouvre à l’altérité. 

  • Développer le sens de la signification.
    C’est ici que nous entrons dans l’importance de la réflexion et de la raison. Ce sens ne peut se faire que par le passage aux deux autres sens auparavant. En partant du centre sensoriel,  en s’ouvrant aux autres par le cœur et son langage, on développe l’esprit critiquequi peut amener à l’esprit de discernement, qui est indispensable à la construction d’une matrice humaniste où l’altruisme devient la pierre angulaire pour le  collectif.
  • Et embrasser le monde.
    Embrasser veut bien dire encercler de ses bras. Ramener dans un centre.  Dans notre monde où nous parlons maintenant de systémique, du fait qu’un sujet est un ensemble complexe d’interactions, le regard ne peut que se porter sur 360°. Cette vision  amène un sentiment de patience et d’empathie. Et que dire du bien-être, du réconfort qu’apporte une embrassade…La vision à 360° amène à une vision du coopératif. Elle part du cœur, suit son chemin alambiqué,  pour embrasser le monde ! La nature nous le dit encore et encore ! Elle sait que tout est relié et fait sens. Avec les crises et les catastrophes climatiques qui se succèdent, elle nous demande aujourd’hui, plus que jamais de voir, de sentir au plus profond de nous la vision du coopératif.

« Il n’y a de vraie joie que dans notre présence au monde et dans la saisie de tout ce qui est encore vivant, puissant, persévérant même au cœur du malheur »

– Baruch Spinoza – (Amsterdam 1632 – La Haye 1677).

A bientôt sur Question de Coeur,

–  Samy Kallel et Anne Dorr – 

 

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

[Replay] Webinaire « Ensemble, Traversons la crise »

[Replay] Webinaire « Ensemble, Traversons la crise »

[Replay] Webinaire « Ensemble, Traversons la crise »

Par Samy Kallel et Anne Dorr. 

Pour sa première web-conférence, l’association Question de Coeur a invité le coach et auteur Samy Kallel le 6 octobre 2020 pour questionner le mot crise et ce qui en ressort et ainsi, voir comment mieux la traverser .

Suite à la publication de son dernier livre « Viens voir la vie Autrement – Crise, lâcher-prise et résilience », Samy Kallel, également co-auteur du livre « Le Leadership du coeur », nous a partagé son expérience et sa vision du sens profond de la crise.

Ce premier webinaire organisé par Question de Coeur a permis de poser les questions suivantes :
Que veut dire le mot crise exactement ?
Qu’insinue t-il à l’intérieur de nous et à l’extérieur ? Comment vivre lorsque nous sommes en crise ?
Peut-on envisager une lueur d’espoir ?
Comment, ensemble, traverser une crise ?

Le résumé en quelques mots-clés 

Mots-clés webinaire La crise 2020

Une citation, pour conclure en beauté 

De François Cheng, proposé par notre intervenant Samy Kallel.

Citation François Cheng

Josep, film hommage au dessinateur caricaturiste !

Josep, film hommage au dessinateur caricaturiste !

Josep, film hommage au dessinateur caricaturiste !

Un film d’animation d’AUREL, inspiré de la vie et des oeuvres du dessinateur JOSEP – Un film pour ne pas oublier.

 

Auteure : Nathalie Darzac, membre de Question de Coeur.

Bouleversée par ce film, je ne saurai que trop recommander à tous ceux que l’histoire, celle des hommes en exil, autant que l’art, comme arme pour combattre et survivre, intéressent de s’y précipiter.
Narcisse - Toi tu te tais
Février 1939. Submergé par le flot de Républicains fuyant la dictature de Franco, le gouvernement français ne trouve comme solution que de parquer ces Espagnols dans des camps de concentration où les réfugiés n’auront d’autres choix que de construire leurs propres baraquements, de se nourrir des chevaux qui les auront portés hors de leur pays et de mourir par centaines faute d’hygiène, d’eau, de nourriture et de soin.
Dans un de ces camps, deux hommes séparés par un fil de fer barbelé vont se lier d’amitié. L’un est gendarme, l’autre est Josep Bartoli (1910-1995), combattant antifasciste et dessinateur caricaturiste au trait sûr et incisif.
Sur ce synopsis, Aurel (Aurélien Froment, dessinateur de presse) a réalisé son premier long métrage d’animation sur un scénario de Jean-Louis Milesi, film retenu en sélection officielle au Festival de Cannes cette année.

Le cadre formel ainsi posé, il faut immédiatement dire combien ce film est une pure merveille tant sur la forme que sur le fond, servi par une distribution remarquable d’intelligence et de sensibilité (Sergi Lopez, Silvia Pérez Cruz, François Morel, Sophia Aram, Valérie Lemercier …).

Avec l’agilité du dessinateur rompu au dessin de presse, Aurel a mis son talent pour raconter la vie mouvementée et épique du dessinateur hors pair que fut Josep Bartoli en partie oublié aujourd’hui. Le film est ponctué de planches de son recueil de dessins Campos de concentration(publié en 194) qui constituent un témoignage rare et exceptionnel de cet épisode de notre histoire relativement méconnu, longtemps caché, qu’on a nommé la Retirada,ou l’exode par les Pyrénées de près de 500 000 espagnols fuyant le franquisme et leur arrivée dans les camps de concentration comme celui à Argelès-sur-Mer.
Ce film est aussi un hymne puissant à l’amitié et à la fraternité. Il ne peut que faire écho à nos consciences d’aujourd’hui.

– Écrit par Nathalie Darzac –
Membre Question de Coeur

Au cinéma depuis le 20 Septembre 2020

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

Traversons la crise ensemble

Traversons la crise ensemble

Ensemble, traversons la crise !

Par Samy Kallel et Anne Dorr

La crise :
Ce mot que nous entendons tous les jours et plusieurs fois par jour,  nous met en tension. Il suscite de grandes inquiétudes et touche pour la première fois absolument tout le monde sur notre planète.

Que veut dire le mot crise exactement ? Qu’insinue t-il à l’intérieur de nous et à l’extérieur ? Comment vivre lorsque nous sommes en crise ? Peut-on envisager une lueur d’espoir ? Comment, ensemble,  traverser une crise ?

Narcisse - Toi tu te tais

Commençons par quelques définitions étymologiques.

 

Krisis en latin c’est la phase décisive d’une maladie, celle où tout va basculer. Allons-nous guérir ou mourir ? En grec Krinein veut dire décider, juger. Dans les deux cas,  le sens premier de « crise » est de séparer le bon grain de l’ivraie, et ce terme renvoie à une racine indo-européenne krei : passer au crible.
Ce que l’on peut dire c’est que  le mot crise correspond à un moment clé,  un moment charnière, un entre deux mondes où en quelque sorte, « tout doit se décider ».

 

Crise en hébreux se dit Machberet le sens est double. Il veut dire crise mais aussi table d’accouchement.
Symboliquement, nous allons retenir cette image et voir comment nous pouvons passer d’une matrice à une autre.

 

Comment passer d’un système ou d’un univers qui nous structure et permet un développement à un autre? Par quelle pensée ?  Et comment cette pensée peut-elle être modifiée ?

 

Au début  de chaque histoire de crise, nous sommes dans une matrice connue et surtout que l’on reconnaît comme une zone de confort.
Si nous reprenons l’image de l’accouchement, revenons sur les étapes.
Le bébé est dans un univers agréable que l’on pourrait qualifier de zone de confort, l’utérus. Puis il arrive un moment  où ce petit-être doit changer de matrice pour se développer.  L’ancienne ne lui convient plus, mais lui ne le sait pas.
C’est pourtant lui qui va envoyer le signal, et la nature étant bien faite, elle provoque une secousse pour le faire bouger, une contraction. Le combat commence. Le corps et la matrice entrent en dynamique.  Sans en avoir de souvenir précis, tous les scientifiques s’accordent pour dire que ce moment, ce passage,  va être violent et bouleversant.
Ici, par la dynamique des contractions,  le col de l’utérus s’ouvre de plus en plus et arrive le moment du passage. Le bébé est engagé dans une nouvelle matrice temporaire et inconnue dans laquelle il va vivre des émotions qui vont toucher son inconscient comme la peur, la terreur même. La dynamique et le combat continuent parce que le chemin continue.

 

Des alternatives ?

 

Non, le bébé n’a pas le choix. Soit il reste dans les matrices précédentes et il meurt étouffé, soit il bouge, et ne peut alors échapper à l’angoisse.
A la sortie, le voilà plongé dans une nouvelle matrice qui lui demande une profonde adaptation. Il quitte un milieu liquide pour un milieu aérien. Il doit se nourrir par la bouche et non plus par un cordon.

 

La nature est remplie d’image d’êtres vivants qui vivent une transformation ou une mutation et ces images constituent notre langage symbolique d’aujourd’hui . Nous pensons tous à la chenille qui devient papillon en se débarrassant de sa chrysalide. Quant au homard, en abandonnant sa carapace, le voici un moment nu, fragile, vulnérable jusqu’à ce que sa nouvelle peau se constitue en carapace.

 

Dans une nouvelle matrice, tout est à reconstruire…

 

Arrêtons nous à ce moment du passage, celui que nous vivons actuellement. Il est douloureux.  A quel endroit du passage chacun d’entre nous se sent  aujourd’hui ? Dans le deuxième, où l’on sent que tout bouge et où on n’ose pas s’engager dans le col ? Dans le col ? au début du nouveau monde ? Nos avis diffèrent là dessus, chacun avançant à son rythme suivant sa constitution. Mais nous sommes pratiquement tous d’accord pour constater que nous passons à quelque chose de nouveau.

 

Pour certains, ne serions-nous  pas dans ce moment où ce qui est caché apparaît, ne serions-nous pas dans le clair obscur d’Antonio Gramsci ?

 

« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde  
tarde à apparaître, et dans le clair-obscur, surgissent les monstres »
Antonio Gramsci 

 

Les monstres ne manquent pas.  Leurs ombres planent au dessus de notre société faisant fi des règles du vivre ensemble et faisant dire que la période que nous vivons est apocalyptique.
Si dans l’inconscient collectif, l’apocalypse veut dire la fin du monde, il signifie aussi révélation.  Qu’est ce qui va se révéler à nous ? Qu’est ce qui s’est révélé pendant le confinement ? Notre lien avec la nature ? L’émerveillement de voir le printemps ?
Si personne n’a la solution salvatrice et pérenne aujourd’hui, il y a cependant des pistes et des lueurs d’espoir qui s’ouvrent à nous. Parmi elles, à Question de cœur, nous avons choisi celles des prises de conscience personnelles, de notre potentiel d’adaptation et de créativité par le chemin du cœur.

 

Le cœur et le courage qui en découle pour vaincre les monstres, peuvent nous conduire à un nouvel équilibre entre ce que nous savons et ce que nous ne savons pas,  ils peuvent nous guider dans ce clair-obscur, créer un trait d’union entre les sciences et les émotions.

 

Comme le dirait Anna Arendt « une crise, c’est un face-à-face inédit entre soi et les choses essentielles qui sont d’habitude recouvertes sous les idées toutes faites et les préjugés. »

Comment traverser la crise ensemble avec courage ?

Question de cœur vous invite à la première conférence en ligne avec Samy Kallel, co-auteur du livre « Le leadership du coeur » et du roman « Viens voir la vie autrement », pour revenir avec lui sur le sens de la crise. Inscrivez-vous dès maintenant pour notre webinaire « Ensemble, traversons la crise » le mardi 6 Octobre 2020.

 


–  Samy Kallel et Anne Dorr – 

 

Webinaire avec Samy Kallel - Ensemble traversons la crise

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

TOI TU TE TAIS, le spectacle musical de Narcisse.

TOI TU TE TAIS, le spectacle musical de Narcisse.

TOI TU TE TAIS 

Le spectacle musical de Narcisse

Bienvenu.e.s dans ce spectacle atypique où se mélangent les arts et où les mots résonnent en écho à des images vidéo.

Connaissez-vous Narcisse?

Narcisse - Toi tu te tais

Le Narcisse version 2020?

Celui qui regarde non pas son reflet dans l’eau, mais le reflet de notre société dans les écrans…. et ça chatouille nos méninges. Tout est d’une finesse, d’une intelligence… J’ai rencontré Narcisse au Festival off d’Avignon en 2016 et ça a été un immense coup de coeur.

Narcisse est un poète slameur et un musicien qui joue avec les images et les paradoxes.

Ici dans son nouveau spectacle  TOI TU TE TAIS, Narcisse nous plonge dans une introspection de notre monde, à l’esprit 1984 aux couleurs du business world d’aujourd’hui. Un monde où « la censure susurre. »

Tout en douceur, apparente, il pose un regard subtil et tranchant sur les absurdités de notre société et ses torrents d’images.
Là où on pourrait s’attendre à une révolte grossière, tout est dentelle. Le résultat est puissant.
Sa mise en scène est immersive et électrique, ciselée et précise.

Á la fin, si on se tait, si on suit son injonction, on pourrait se poser une question – narcissique bien-sûr – : « Qui sommes nous? Qui suis je? »

TOI TU TE TAIS, Un spectacle à voir, où les mots résonnent et raisonnent,  sans faute, à des images vidéos, à notre quête de sens.

 

 – Anne Dörr –       
Autrice & Fondatrice 
Question de Coeur

TOI TU TE TAIS
Un spectacle à trouver t
ous les lundis à 20h30 au Théâtre Trévise
14, rue de Trévise
75009 Paris

 

 

Extrait du spectacle TOI TU TE TAIS – Narcisse

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook