À la recherche de chaleur intérieure | Prends soin de toi – le podcast du bien-être par la culture

À la recherche de chaleur intérieure | Prends soin de toi – le podcast du bien-être par la culture

La chaleur intérieure

"Prends soin de toi", le podcast bien-être par la culture
Ecouter le podcast

À la recherche de chaleur intérieure 

« Prends soin de toi » – Le podcast du bien-être par la culture 

Chaque samedi, Saint-Pierre et Miquelon La 1ère et Question de Coeur vous invitent à un voyage bien-être à travers la culture avec le podcast « Prends soin de toi ». Cette semaine, partons ensemble à la découverte de la chaleur intérieure, de ce qui peut contrer le froid hivernal. 

EN DIRECT :
A retrouver chaque samedi en direct sur l’antenne Saint-Pierre et Miquelon La 1ère à 8h30 à Saint-Pierre et Miquelon, 12h30 heure de Paris.

REDIFUSSION  &  :
Rediffusé le dimanche sur la chaine SPM La 1ère à 9h45 à Saint-Pierre et Miquelon, 13h45 heure de Paris.

Rediffusé dans « Brume de Capellan » le mercredi suivant à 10h15 à Saint-Pierre & Miquelon) ou 14h15 heure de Paris.

REPLAY:
Ré-écoutez en replay sur la chaine de Saint-Pierre et Miquelon La 1ère ou sur le site Question de Ceur.

Résumé

« Prends soin de toi » est un petit moment singulier pour soi, pour prendre soin de soi.

Aujourd’hui, alors que le vent froid de l’hiver souffle à l’extérieur, ou que la tristesse fige nos cœurs, partons à la recherche de la chaleur intérieure. Allons découvrir ce qui stimule nos corps, nos coeurs et nos papilles pour nous faire du bien.
Ce voyage vous emmène de la scandivanie à l’asie, en passant de tendances « hygge » aux pratiques ancestrales de bien-être indiennes et chinoises, par le yoga, la phytothérapie ou encore la médecine traditionnelle chinoise.

5 min de podcast bien-être pour se reveiller, et quelques pistes pour se réchauffer :
bougeons, zookons, profitons de la sortie du dernier album des 40 ans de Kassav pour danser et nous amuser !

En continuant notre voyage en Asie, nous découvrirons les vertus de médecines ancestrales qui rééquilibrent nos énergies, comme yoga et sa respiration très énergisante, le kapalabhati. Et finissons ce voyage avec les recettes santé de Teaffanys aux épices toniques et réchauffantes pour régaler nos papilles.

A très vite,

En attendant, prenez soin de vous !

 

Une émission proposée par Anne Dorr,
en collaboration avec Teaffanys et Jérémie Kauffmann
pour la radio Saint-Pierre et Miquelon La 1ère.

Tiffany Palmowski

Tiffany Palmowski

Rédactrice & Trésorière @ Question de Coeur

Passionnée de voyages, alimentation santé et bien-être, Tiffany croque la vie à pleine dents pour nous inviter dans des récits utopiques, doux, humains et gourmands sous son cryptonyme Teaffanys.

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

Le gingembre, notre allié santé et bien-être pour l’hiver !

Le gingembre, notre allié santé et bien-être pour l’hiver !

Le gingembre, notre allié santé et bien-être pour l’hiver !

recettes & bienfaits d'une racine santé
Les bienfaitsLes recettes
Bienfaits du gingembre et recettes de sablés au gingembre confit

Le gingembre nous surprend par sa robustesse, nous réveille par son piquant, nous revigore et nous réchauffe en toutes circonstances. Mais surtout, il nous inspire par ses innombrables recettes gourmandes. Partons à la découverte de ses multiples facettes, usages et bienfaits pour notre santé.

L'alimentation bien-être selon Question de Coeur


Le gingembre, le rhizome star de l’île de la Réunion.
Depuis la nuit des temps, cet aliment racine originaire d’Asie est l’une des épices les plus utilisées à la fois en gastronomie que dans la médecine traditionnelle chinoise ou encore l’Ayurveda. De son nom sanskrit « shringavera », le gingembre signifie « en forme de bois de cerf », un symbole fort de renaissance dans nos forêts.

Alors qu’en est-il pour notre santé ? Ne serait-il pas lui-même un humble condiment facilitant la régénérescence de nos cellules pour nous revitaliser ? Ou encore, le roi des épices au même titre que le cerf, roi des forêts ?
Déjà sacralisé pour certains, inconnu par d’autres, faisons honneur aujourd’hui à cette mystérieuse racine qu’est le gingembre, en vous dévoilant ici ses plus beaux secrets !

Le gingembre, un rhizome aux mille vertus.

Son gout relevé nous surprend, nous enchante ou nous dérange. Son piquant nous réveille, nous stimule et nous réchauffe en hiver, en tisane ou chocolat chaud épicé, en recettes salées comme sucrées. Et si nous l’adoptions pour se réchauffer ? Pour nous revitaliser ? Ou tout simplement pour prendre soin de nous, de façon subtile et (très) gourmande?

Les idées ne manquent pas pour l’adopter. Qu’on le coupe, qu’on le râpe, qu’on l’écrase ou qu’on l’extrait en jus pour un élixir detox – le gingembre nous inspire et surtout, il nous fait du bien ! Découvrons ensemble ses multiples usages et ses vertus parfois insoupçonnées.

Les bienfaits insoupçonnés du gingembre pour notre santé physique et psychique

Oui, le gingembre nous stimule, nous réchauffe, égaie notre appétit tout en faisant frémir nos papilles.
Plus connu pour ses propriétés aphrodisiaques, qui pourtant n’ont jamais été scientifiquement démontrées, on apprécie surtout ses principes actifs de shogaol et de gingérol, pour ses effets anti-inflammatoires, anti-oxydants et antiémétiques [anti-émé-quoi ? vous savez, ce qui nous sauve d’horribles nausées et vomissements causés par une vilaine bactérie, grossesse, repas trop gourmand ou soirées trop arrosées !].

Le gingembre nous réchauffe par son piquant [merci au Gingerol et son action hyperthermique], mais surtout, il stimule notre feu digestif jusqu’à soulager nos problèmes gastriques ou accélérer notre transit intestinal.
Derrière sa petite taille et sa forme protubérante d’alien farfelu (ou à l’image du dieu Shiva et ses multiples bras), se cache en réalité un concentré significatif de  vitamines B, C et E – à condition qu’il soit consommé frais et de préférence cru. Ses nombreux minéraux et oligo-éléments seront nos meilleurs alliés pour nous aider à combattre notre fatigue hivernale et booster notre système immunitaire tout au long de l’année. De quoi nous faire pousser des bras, à l’image du dieu destructeur & créateur Shiva !

Le gingembre pour nous réchauffer, en hiver comme en été

Lors du dernier podcast « Prend Soin de Toi » sur les multiples moyens pour se réchauffer naturellement en hiver, le gingembre a eu le vent en poupe. S’il est aussi prisé en hiver, c’est parce qu’il aurait le pouvoir de nous réchauffer. Il n’est pas question ici de se jeter à bras ouverts sur le gingembre pour se laisser enlacer par ses miraculeuses racines protubérantes, mais plus concrètement de l’accueillir à bras ouverts dans nos assiettes pour se laisser séduire par son principe actif de gingérol. Il ne remplacera ni feu de cheminé, ni plaid sur le canapé, mais à son humble échelle, il réchaufferait nos corps (et nos cœurs) pour nous réchauffer doucement de la tête aux pieds.

Une récente étude américaine l’a encore souligné en démontrant l’action hyperthermique du gingembre auprès d’un groupe de femme sujettes aux extrémités froides (ça vous parle ? Bienvenue au gang des pieds glacés). Après voir consommé un jus de gingembre, celles-ci auraient alors vu leur température corporelle augmenter pendant 20min, réchauffant ainsi leurs extrémités.
La médecine ancestrale ayurvédique, elle, nous recommande d’augmenter notre consommation de gingembre par temps froid ou venteux afin d’équilibrer notre organisme, ou plus précisément nos « doshas », si sensibles aux intempéries.

Alors si le gingembre réchaufferait nos petits doigts congelés, doit-on pour autant le condamner l’été ?

Malheureux ! N’imaginez tout de même pas que les indiens attendent qu’une vague de froid s’abatte sur le sous-continent pour déguster un bout de gingembre dans un curry ou un chai masala (thé aux épices indien). Bien au contraire ! En Inde, le gingembre y est convié toute l’année, à toutes les sauces, sous toutes ses formes et dans toutes régions confondues. Si le gingembre est tout autant recommandé en été et périodes de forte chaleur, c’est par sa capacité à augmenter notre température corporelle et ainsi, aider notre organisme à s’adapter. Le célèbre chai masala prend alors tout son sens, non seulement pour chatouiller nos papilles mais nous aider à transpirer (oui, moins sexy mais vital pour notre santé) et mieux nous acclimater aux températures excessives.

l’allié de la digestion  & centre des émotions

Comme Anne le disait dans son dernier podcast « A la recherche de chaleur intérieure», le gingembre a aussi cette capacité à stimuler notre chakra du plexus solaire. Vous savez, ce centre nerveux situé entre le sternum et le nombril qui vient souvent se tordre et se tendre à chaque petite contrariété. C’est pourtant lui qui permet d’équilibrer la digestion des aliments, tout comme celle de nos pensées et de nos émotions. Alors à vos gingembres ! A utiliser frais en boisson apaisante ou en huile essentielle diluée dans une huile végétale, pour un massage relaxant et chasser toute anxiété.

le gingembre dans nos assiettes

Aussi plaisant et puissant est-il, il reste pourtant à consommer avec modération pour ne pas retrouver son corps en feu et irriter nos organes si précieux. Il ne réglera pas non plus tous vos soucis, mais ajouter un soupçon de gingembre dans son quotidien, c’est ajouter un coup de peps et un coup de pouce santé pour des jours remplis de vitalité.

Teaffanys, globe-trotteuse et gastronome bien-être, vous propose 4 idées de recettes gourmandes & bien-être autour du gingembre :

Velouté de courge aux gingembre et épices

Commençons par un velouté de courge aux gingembre et épices. On choisira quelconque courges de saison qui vous sourira (butternut, potiron, courge musquée..) puis des épices réchauffantes comme la noix de muscade, le cumin, le clou de girofle, une pointe de cannelle pour l’accompagner.
Couper et mélanger dans une casserole avec 3 fois son volume d’eau 1 courge coupée en dés, 1 branche de céleri, 1 oignon, 3 gousses d’ail et 2 cuillères à café de gingembre frais rapé. Ajouter 2 clous de girofle, une feuille de laurier. A mi-cuisson ajouter les épices en poudre (muscade, cumin, cannelle).
Avant de servir, ajouter un filet de crème fraiche ou crème végétale (coco, amande, soja, avoine). Mixez et savourez !

Poissons & crustacées au gingembre 

Relevez vos poissons frais et mollusque d’un soupçon de gingembre, dans un cari de poisson indien ou réunionnais, un carpaccio de noix de Saint-Jacques crues marinées au citron vert et gingembre frais rapé. Pour les plus téméraires d’entre-nous, ajoutez-y une pointe de piment de cayenne pour se revigorer.

Le gingembre en recette sucrées

Invitez une compote ou crumble de fruits (pommes / poires / coings) au gingembre à votre table en dessert, quelques poires sorties au four parsemées de gingembre frais, d’un gâteau au chocolat au gingembre, ou encore de quelques gourmands petits biscuits sablés au gingembre confit pour accompagner votre thé (on vous dévoile la recette en dessous!).

La boisson tonique au gingembre 

En boisson tonique & revitalisante, pensez à une décoction de gingembre-citron-cardamome :  1c.c à café de gingembre rapé, 2 gousses de cardamome et 1/2 citron pressé – un remède de grand mère pour détoxifier son organisme au beau matin avant de commencer la journée. – idéal en prévention, comme en alicament tout au long de l’année.

recettes de petits sablés au gingembre confit

Sablés avec ou sans lactose

Pour vous accompagner tout l’hiver, au coin du feu ou sous le plaid sur votre canapé, retrouvez la recette de petits sablés au gingembre confit, inspirée de la traditionnelle recette de Mamilyse (trop gourmande pour être authentiquement partagée).

Une recette qui séduira petits et grands, pour accompagner vos après-midi « hygge » ou cocooning près d’une tasse de thé.

Ingrédients

  • 300g de farine
  • 150g de beurre (ou margarine)
  • 150 de sucre
  • 3 jaunes d’œuf
  • 1 pincée de sel
  • 100g de gingembre confits

Préparation

  1. Couper en petits lamelles ou petits dés le gingembre confit. Réserver.
  2. Blanchir les jaunes d’œuf avec le sucre et une pincée de sel en mélangeant énergiquement (déjà là, vous serez réchauffés, à moins d’avoir un robot à qui soudoyer le travail).
  3. Ajouter la farine, puis mélanger avec une spatules ou doigts pour obtenir du sable comme pour la réalisation d’un crumble (pour bien se réchauffer le bout des doigts).
  4. Ajouter le beurre froid en petit dès (idéalement à 14°, il faut qu’il puisse se mélanger sans se fondre) et pétrir rapidement pour obtenir une pâte bien homogène.
  5. Une fois la boule formée, remettre au frigo pour 30min à 2h pour refiger le beurre.
  6. Préchauffer votre four à 180°. Armez-vous d’un rouleau à patisserie ou bouteille vide (oui, oui, ça dépanne !) pour étaler la pate sur un plan de travail légèrement fariné sur 1/2cm d’epaisseur.
    A l’aide d’un emporte pièce ou d’un verre, découper poser ces formes sur une tôle beurrée ou recouverte de papier sulfurisé.
  7. Enfourner 15 min. puis laisser les biscuits refroidir sur une grille
  8. Les conserver dans une boîte métallique hermétique ou les déguster accompagné d’un bon thé !

Tiffany Palmowski

Tiffany Palmowski

Rédactrice & Trésorière @ Question de Coeur

Passionnée de voyages, alimentation santé et bien-être, Tiffany croque la vie à pleine dents pour nous inviter dans des récits utopiques, doux, humains et gourmands sous son cryptonyme Teaffanys.

Découvrez nos derniers articles

Podcast Prends soin de toi - A la recherche de chaleur intérieure

À la recherche de chaleur intérieure | Prends soin de toi – le podcast du bien-être par la culture

Le dernier podcast « Prends soin de toi » vous invite à vous réchauffer !
Aujourd’hui, alors que le vent froid de l’hiver souffle à l’extérieur, ou que la tristesse fige nos cœurs, partons à la recherche de la chaleur intérieure. Découvrons ensemble ce qui stimule nos corps, nos coeurs et nos papilles pour nous faire du bien.

Bienfaits du gingembre et recettes de sablés au gingembre confit

Le gingembre, notre allié santé et bien-être pour l’hiver !

Le gingembre nous surprend par sa robustesse, nous réveille par son piquant, nous revigore et nous réchauffe en toutes circonstances. Mais surtout, il nous inspire par ses innombrables recettes sucrées et salées. Partons à la découverte de ses usages et vertus parfois insoupçonnées. 

Belle et pop année 2021

2021 : une pop année, une année pour prendre soin de soi et des autres.

Janus, le dieu romain qui a donné son nom au mois de Janvier, a une tête et deux visages : un derrière, un devant. Il est le dieu du passage et des portes à franchir, le dieu des choix, des fins et des recommencements.
Et si nous commencions l’année en Janus ? En portant un regard sur le passé riche d’expériences, un regard sur le futur porté par nos rêves, tout en ayant une présence bien ancrée dans l’instant présent.

Le bien-être grâce à la culture avec TALIVERA !

Partons à la découverte de Talivera et son concept innovant d’expériences culturelles, expositions & ateliers interactifs et intimistes, en vue d’optimiser notre bien-être.

5 méditations sur la Beauté – François Cheng

Le titre est aussi clair que le livre est limpide. Ce petit essai d’une centaine de pages essaye de répondre à nos interrogations sur la beauté, non en en donnant une définition, mais en lui donnant du sens. En dévoiler plus ici serait dommage tellement l’auteur, François Cheng, le fait avec délicatesse, en vous emmenant en voyage.
Si je vous en parle ici c’est justement une invitation à ce voyage.

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

Le bien-être grâce à la culture avec TALIVERA !

Le bien-être grâce à la culture avec TALIVERA !

Le bien-être grâce à la culture avec TALIVERA !

La rencontre coup de cœur du mois : Talivera, pour son concept novateur : une nouvelle manière d’aborder le bien-être par la culture.

Belle et pop année 2021

La découverte Question 2 Coeur !

Talivera – à la découverte d’une culture curative et bien-être

 

Nous avons été séduits par TALIVERA parce que nous partageons une idée fondamentale commune, celle que la culture est une découverte et un plaisir qui aident à se sentir bien au quotidien.

TALIVERA fait vivre la culture par un axe différents : en proposant des ateliers, sorties culturelles et activités en petit groupe, aussi bien en présentiel qu’à travers d’e-café innovants et expérentiels. Talivera va plus loin et tient à ce que ces moments soient aussi les moments de rencontres et d’échanges entre participants.

Car oui, découvrir, partager et débattre autour de sujets artistiques et culturels, c’est véritablement s’approprier la culture ! Comme disait André Malraux, «l’art est le plus court chemin de l’homme à l’homme», et c’est leur volonté d’incarner un nouvel espace de rencontre.

 

Découvrir autrement la culture avec Talivera

Talivera est parti d’une vision simple : la culture n’est pas une affaire poussiéreuse et ennuyante qui appartient au passé. La culture est ACTUELLE, elle nous appartient et se vit au présent – il ne tient qu’à nous de l’actualiser !
La culture est infinie : de l’art pictural à celui de la musique, du spectacle à la mode ou encore du voyage à la gastronomie, Il y en a pour tous les goûts et reste accessible à toutes et à tous.

 

L’art qui vous veut du bien, surtout en cette période !

Oui, Talivera soutient que la culture apporte du bien-être dans la vie de ceux qui en profitent et qu’elle a de véritables bienfaits pour la santé globale des individus. Et c’est prouvé !
Les activités culturelles et créatives viennent ressourcer ceux qui les réalisent : stimulation cognitive et émotionnelle, la culture a un effet plus que bénéfique sur le moral. A tel point que certains docteurs canadiens prescrivent même des visites de musée ou autre activité culturelle en ordonnance !

Découvrez son article « L’art qui vous veut du bien ». Une chose est sûre, Talivera adapte ce concept à toutes ses activitées proposées. En conciliant culture et bien-être, Talivera nous plonge dans des expériences immersives pour (re) découvrir la culture autrement et en restant actif.

En ces temps stressants où notre santé mentale, affectée par le confinement, s’est nettement dégradée, Talivera met un point d’honneur sur la necessité de la culture pour améliorer considérablement le bien-être de ceux qui en profitent. Comment ? En s’offrant une pause relaxante, ressourçante et toute aussi conviviale dans notre quotidien.

D’autant plus que le lien social est toujours mis à l’honneur, aussi bien à travers leurs activités en présentielle que leurs e-café virtuels. Talivera cherche à soigner par dessus tout ce lien social entre les participants et les guides, mais aussi entre les participants qui finissent bien souvent par se connaître.

Ce que propose Talviera est non seulement une clé d’ouverture à l’isolement & l’ennui en cette période étrange, mais aussi un espace d’échanges et d’enrichissement. Retrouvons notre source d’inspiration et surtout, accordons nous cette pause si bénéfique pour passer un bon moment culturel, pour en ressortir inspiré et davantage passionné.

 

Des expériences culturelles uniques, humaines & participatives, pour notre plus grand bien-être.

Plus concrètement, que propose Talivera pour venir chatouiller notre bien-être intérieur ?

En temps normal, Talivera propose surtout des visites guidées d’expositions, de belles balades à la découverte de Paris et des sorties culturelles soigneusement sélectionnées par notre équipe.
Au moment du confinement, leur sorties culturelles se sont déclinées en e-cafés. Parce qu’un vilain virus n’allait tout de même pas stopper notre soif de culture, des conférences en ligne ont ainsi été organisées autour de thématiques culturelles pour que chacun puisse continuer à profiter de la culture depuis chez soi et de manière interactive.

Animés par des guides-conférenciers aussi qualifiés que passionnés, les e-café ne cessent de se développer autour de thématiques culturelles variées (art, bien-être, patrimoine, art de vie comme la cérémonie du thé ou la découverte des origines du champagne). Conviviales, interactives, restreinte à 10 personnes seulement pour conserver une certaine intimité et espace d’échange – toutes les conditions sont réunies pour vivre depuis chez soi une sortie culturelle comme dans la vraie vie !

Talivera propose désormais un abonnement personnalisé, pour toujours plus de culture à prix mini : sorties culturelles choisies soigneusement, programme sur mesure, e-cafés à la carte…
L’occasion de continuer à profiter de la culture où que nous soyons, et pour nous faire du bien !

 

Tiffany Palmowski

Tiffany Palmowski

Rédactrice & Trésorière @ Question de Coeur

Passionnée de voyages, alimentation santé et bien-être, Tiffany croque la vie à pleine dents pour nous inviter dans des récits utopiques, doux, humains et gourmands sous son cryptonyme Teaffanys.

Découvrez nos derniers articles

Podcast Prends soin de toi - A la recherche de chaleur intérieure

À la recherche de chaleur intérieure | Prends soin de toi – le podcast du bien-être par la culture

Le dernier podcast « Prends soin de toi » vous invite à vous réchauffer !
Aujourd’hui, alors que le vent froid de l’hiver souffle à l’extérieur, ou que la tristesse fige nos cœurs, partons à la recherche de la chaleur intérieure. Découvrons ensemble ce qui stimule nos corps, nos coeurs et nos papilles pour nous faire du bien.

Bienfaits du gingembre et recettes de sablés au gingembre confit

Le gingembre, notre allié santé et bien-être pour l’hiver !

Le gingembre nous surprend par sa robustesse, nous réveille par son piquant, nous revigore et nous réchauffe en toutes circonstances. Mais surtout, il nous inspire par ses innombrables recettes sucrées et salées. Partons à la découverte de ses usages et vertus parfois insoupçonnées. 

Belle et pop année 2021

2021 : une pop année, une année pour prendre soin de soi et des autres.

Janus, le dieu romain qui a donné son nom au mois de Janvier, a une tête et deux visages : un derrière, un devant. Il est le dieu du passage et des portes à franchir, le dieu des choix, des fins et des recommencements.
Et si nous commencions l’année en Janus ? En portant un regard sur le passé riche d’expériences, un regard sur le futur porté par nos rêves, tout en ayant une présence bien ancrée dans l’instant présent.

Le bien-être grâce à la culture avec TALIVERA !

Partons à la découverte de Talivera et son concept innovant d’expériences culturelles, expositions & ateliers interactifs et intimistes, en vue d’optimiser notre bien-être.

5 méditations sur la Beauté – François Cheng

Le titre est aussi clair que le livre est limpide. Ce petit essai d’une centaine de pages essaye de répondre à nos interrogations sur la beauté, non en en donnant une définition, mais en lui donnant du sens. En dévoiler plus ici serait dommage tellement l’auteur, François Cheng, le fait avec délicatesse, en vous emmenant en voyage.
Si je vous en parle ici c’est justement une invitation à ce voyage.

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

Cura-Music.org, le premier site de bien-être pour les professionnels de la culture et de la musique.

Cura-Music.org, le premier site de bien-être pour les professionnels de la culture et de la musique.

Cura-Music.org, le premier site de bien-être pour les professionnels de la culture et de la musique.

écrit par Anne Dorr

Connaissez vous le site Cura-Music.org ?

Etre artiste, créateur ou technicien du monde la culture nous plonge parfois dans une grande fragilité à la fois indispensable à la création, mais à la fois épuisante.
Comment prendre soin de soi ? Comment se reconnecter avec la plus belle part de son énergie vitale et faire rayonner son talent ? Voilà ce que propose le site Cura-Music.org  destiné à toute personne du monde de la création artistique.

Cura en ligne - atelier creativite et emotions Cura Festivall

Accordez-vous un moment bien-être avec le Festival Cura.

Rendez-vous une fois par mois, les samedis après midi avec des ateliers en ligne différents : le samedi 28 novembre, le collectif CURA vous a convié gratuitement à un rendez vous zoom avec une psychologue pour explorer le thème de la créativité et anxiété, un autre samedi, ce sera la découverte du yoga pour apprendre à non seulement gérer son stress mais aussi  à se connecter à son inspiration, sujet important pour les artistes.

Toutes ces activités aux vertus curatives vont permettent à tous ceux qui travaillent souvent seuls et de façon indépendante, de pouvoir prendre soin de leur vulnérabilité souvent mise à nue au profil d’une création. Elles permettent aussi de se retrouver, d’échanger et d’augmenter ainsi leur immunité, leurs potentiels et leurs talents.

Comment dans ce monde parfois difficile, bouleversé, en plein changement social, économique et environnemental, se reconnecter à notre envie vitale d’expression par les arts et la culture ? A ce qui peut nous donner de la force ? De l’énergie ? Comment se reconnecter à la beauté ? A ce qu’elle apporte de transcendant et qu’on a envie de transmettre ? Les arts.  Et nous sommes tous peu ou prou artistes non ?

Cura Music, créé par des artistes pour des artistes.

Cura-music.org a été créé par le collectif Cura, un collectif d’artistes indépendants du monde de la musique, de coaches et de journalistes travaillant dans le bien-être et l’environnement.

Cura-music est affilié à la GAM, la « Guilde des Artistes de la Musique » , mais il s’adresse ici à tous les métiers de la culture et du vivre ensemble.

Un véritable coup de coeur Question de Coeur

J’ai été sensible à ce site parce que, comme vous le savez, j’ai œuvré pendant deux ans au Sénat sur ce sujet du bien-être au travail avec la réalisation d’une série de conférences. Ce bien–être au travail est indispensable, il va plus loin que juste prendre soin de soi, il apprend à chacun à se protéger de mauvaises conditions, habitudes ou postures qui pourraient coûter cher à sa santé sur le long terme.

N’attendons-plus, à nos agenda !

Alors une fois par mois en ces temps d’hivers, profitons d’un moment de bien-être, d’un moment de découverte de soi, de la nature, de nous élever pour faire quelque chose de plus doux, de plus agréable.

Le bien-être c’est avant tout se connecter ou se reconnecter à ses forces intérieurs.

 

–   Anne Dörr   –
Fondatrice & éditrice
Question de Coeur

 

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

Se ressourcer et entrer dans une bulle ! Le rêve…  | Bon plan bien-être Question de Coeur

Se ressourcer et entrer dans une bulle ! Le rêve… | Bon plan bien-être Question de Coeur

Les Bulles ​| Bon plan bien-être Question de Coeur

Se ressourcer et entrer dans une bulle ! Le rêve…

Les bulles Normandie - Mireille de Quillacq

L'avis Question de Coeur

Voici un endroit dont le nom est déjà évocateur de douceur et de bien-être.

Cet espace normand hors du temps est tenu par une amie. Mireille de Quillacq, une femme de cœur. Son envie ? Permettre à chacun.e de retrouver ses graines intérieures et d’affronter la vie avec un regard différent.

Elle a transformé ce lieu bucolique qui lui est cher et personnel pour proposer des séjours de ressourcement, de connexion holistique entre le corps, le cœur et l’esprit avec des ateliers de yoga, de massage, ou autres bienfaits en lien avec la nature et notre nature.

Le prochain stage de yoga de l’été est du 22 au 28 Aout.
Et pour la rentrée, les prochains stage bien-être en Normandie seront du :
Les 11-12-13 Septembre. Pour du yoga et de la découverte de la nature. 
Les 25-26- 27 Septembre pour un Taï chi et des massages du visage.
Elle propose différents week-end que vous pourrez retrouver sur le site seressourcerauxbulles.fr.

Mireille va plus loin. Ce lieu est pour elle un lieu de rencontres ouvert aux professionnels du bien-être qui seul ou en groupe peuvent proposer des ateliers.

Une visite de son site vous éclairera plus en détail. Un conseil, lisez son interview en première page,  il est enthousiasmant, à son image.

–  Ecrit par Anne Dörr –
Rédactrice et fondatrice de Question de Coeur

Les bulles - Mireille de Quillacq
Les bulles Normandie - Mireille de Quillacq
 

Contact et info pratiques :

Les bulles – un lieu pour se ressourcer et s’éveiller à un autre monde

Site internet : www.seressourcerauxbulles.fr

Stages, week-end et services proposés :
☼ Yoga
☼ Méditation 
☼ Nutrition (naturopathie,vitalité,détox..)
☼ Qi gong
☼ Tai Chi
​☼ Soins personnalisés
☼ Massages (ayurvédiques, massages naturels anti-âge, crâniens..)
☼ Sophrologie
☼ Ateliers bien-être et santé (cuisine saine privilégiant les produits locaux)
☼ Espaces d’écoute et d’échanges, intelligences émotionnelle et collective…

Suivez-nous Question de Coeur sur les réseaux sociaux !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

L’eau qui fait du bien – Atelier Découverte des méthodes de bien-être aquatique.

L’eau qui fait du bien – Atelier Découverte des méthodes de bien-être aquatique.

Depuis la nuit des temps, nous connaissons les bienfaits de l’eau sur notre corps. Connaissez vous le Watsu ?  Un massage du corps flottant dans  de l’eau à 32°,  fait à base de déplacements et d’étirements doux. Idéal pour délier toutes les tensions physiques, psychiques et émotionnelles pour se connecter avec le bienfait du lâcher-prise. Un joli voyage intérieur !

Question de coeur, en partenariat avec Feel Nice, vous propose un atelier de découverte des méthodes de bien-être aquatique ainsi qu’une initiation sur la sensation des vibrations dans l’eau le dimanche 23 aout 2020 à 15h à Nice.

Entrée 10 € . Gratuite pour les adhérents Question de Coeur.

Un thé, des jus de fruits et un gouter vous seront offerts à l’issu de cet atelier de 2h.

Inscrivez vous à l’adresse suivante : Question2coeur@free.fr

Pour plus d’information, rendez-vous sur Feel-Nice.fr.

Informations pratiques

  • Dates & Horaires :
    Dimanche 23 aout 2020 à 15h à Nice.
    Horaires : 15h
    Durée : 2h, suivi d’un gouter pour échanger
  • Lieu :
    Magnian, Nice
  • Entrée & réservation :
    Sur réservation uniquement – place limitée.
    Réservation obligatoire par mail à question2coeur@free.fr
  • Tarifs :
    Membre Question de Coeur : Gratuit
    Non-membre : 10€
    Pour adhérer à Question de Coeur, c’est ici

Évènement en extérieur en respect des gestes barrières et de distanciation sociale. 

 

Watsu nice - Feel nice

« Prends soin de toi ! » – 5 coups de coeur culturels à la découverte de cette expression.

« Prends soin de toi ! » – 5 coups de coeur culturels à la découverte de cette expression.

« Prends soin de toi ! » – 5 coups de coeur culturels à la découverte de cette expression. 

« Prends soin de toi ! »

« Take Care » 

Quand j’étais adolescente et que je recevais des lettres de mes nouveaux amis anglais suite à des voyages linguistiques, j’étais surprise par le « Take care » à la fin.

J’entendais ce Prends soin de toi comme Ne sois pas malade. Je préférais largement les bisous et autres formules de conclusion plus chaleureuses.

Plus tard, en France, quand quelqu’un m’écrivait Prends soin de toi, et s’il n’y avait pas de soucis de santé dans mon environnement, je l’interprétais souvent comme une mise à distance réalisée avec douceur, sous entendue, je ne serai plus près de toi, je ne veillerai plus sur toi alors prends soin de toi ! Et je ressentais à travers cette expression toute la douleur de la séparation. On peut dire que malgré la bonne intention, l’effet premier était raté ! Il allait falloir traverser la douleur de l’éloignement, d’un autre moment, un moment sans l’autre.

Le manque de soin, d’attention ou d’amour que nous avons tous pu ressentir dans notre enfance, nous crée des croyances, des projections dans nos vies d’adulte fissurées. Elles sont nos dragons, nos obstacles pour aller vers le plus profond, le plus beau de chacun d’entre nous.

Prends soin de toi ! A toi de prendre soin de toi-même et de continuer à avancer seul.e.

Aujourd’hui,  cette phrase, nous nous la disons très souvent avec son sens premier : prends soin de ta santé, il y a des dangers.

Mais alors au fond, n’aurait-elle alors une multitude de sens ?

Si on évoque le mot santé, on pense système de santé, malades, médecins, médicaments, techniques scientifiques prouvées et expliquées, dans lequel aujourd’hui notre confiance est très limitée. Il faut dire que cette pandémie a accentué la brèche du sujet de la confiance entre le système de santé et les citoyens. Les disputes entre les différents  scientifiques mettent en lumière les conflits d’intérêts. L’état dégradé, et maintenant au grand jour de notre système de santé, nous appelle à soutenir tous les soirs le personnel de santé courageux par nos applaudissements. Nous partageons avec eux cette confiance brisée.  

Et si on osait évoquer l’expression bien-être ? Après une douce expiration qui suit la lecture de ce point d’interrogation et qui pose l’image du bien-être quelques secondes au fond de nous comme un rêve, un sentiment de repos du guerrier,  repos recherché, l’inspiration suivante devient interrogation et le « oui, mais » s’installe au début de toutes les phrases.  Oui mais, avec quelles preuves scientifiques tu peux affirmer cela ? Oui mais, sur qui tu vas tomber, il y a beaucoup de charlatans, non ? etc… Le bien-être est difficile à expliquer, à rationnaliser, il touche l’esprit, le psychisme et se vit de façon culturelle et expérimentale. Et comme nous sommes tous différents, oui le bien-être a sa part d’inconnu.Il peut faire du bien, comme du mal. A qui faire confiance ?

Prends soin de toi !

Et voilà qu’aujourd’hui nous parlons du care. Ce mot anglais tombé dans notre langage courant ici en France,  évoque une image plus globale. Etre dans le care, c’est  adopter une multitude de pensées, d’actions comme manger sainement, bouger, lire, s’intéresser aux autres, à notre environnement… à nos liens avec la planète et l’univers… Est-ce celui de l’expression Take Care ?

Alors dans cette période où nous commençons à penser aux jours d’après, cette expression Prends soin de toi, prend un sens aussi plus personnel, celui du courage.  

Le confinement en nous invitant à un face-à-face avec nous même, nous pose aussi en face-à-face avec des sujets qui nous touchent profondément. Ils deviennent le centre de notre attention. On lit, on ressent puis on commente. Nos prises de positions nous connectent à notre existentialisme, nous nous sentons en vie et utiles. Parfois nous allons plus loin, les sujets deviennent source d’inspiration et donnent naissance à de nouveaux projets. Ce moment fait vibrer nos cœurs.
On se relève de l’épreuve et on marche ! On avance et on offre ! On s’offre …
Par le don du coeur, on se met en contact avec un autre, instant fragile, instant précieux, qui demande de la confiance. Avec quel fil sera cousu cette relation de confiance?

Prends soin de toi !

Cette expression serait-elle un souhait de début ou de fin de corrrespondance ? Un top départ à se dire à soi-même chaque matin en cette période de confinement ? Un temps de connexion ? Celui de quelques respirations, pour se sentir encore plus proche de notre nature profonde et de la nature luxuriante du printemps ? À la fin de notre correspondance, serait-elle une marque d’amour à l’autre ? Je tiens à toi, à qui tu es ! 

Et si elle était avant tout un souhait de confiance ?

Dans tous les cas, cette expression, Prends soin de toi ! symbolise le lien, la reliance et peut-être la résilience. Par là même, elle est une invitation au bonheur et à la joie ! ….  

– Anne Dörr –

Cette semaine sur Question de Coeur

Mardi 21 Avril

S’inspirer pour mieux s’exprimer !

Avec cet article, Déconfinez-vous ! Lisez bordel ! Denis Garnier, bloggeur,  lance en une image une prise de conscience. Lisez ! Prendre soin de soi, c’est non seulement un mouvement, celui de se relever pour avancer  vers belles découvertes mais peut-être simplement celui de se lever, comme une première fois à sa propre découverte.

A lire sur : www.denisgarnier.blog

Mercredi

Le 22 avril est la journée internationale de la terre.  Cet évènement fondé par le sénateur américain Gaylord Nelson avec l’UNESCO a été célébré pour la première fois en 1970 pour encourager les projets des jeunes sur la préservation de la terre.

 

Dans la foulée, ce vendredi 24 avril, les jeunes ont recommencé leurs actions de Marche pour le climat d’avant Covid-19, cette fois de façon numérique. On ne lâche rien ! Prenons soin de la terre.

 

Le choix de ce clip est un choix personnel à la fois pour saluer la persévérance lors de nos combats et les unions sacrées qui donnent la force et la vie à travers la plus belle des beautés, l’amour.

 

Jeudi

Pour célébrer la terre, voici une invitation à se plonger dans la mythologie et découvrir l’histoire de Gaïa, la Déesse Terre avec un article de Le Savoir Perdu Des Anciens.

Gaïa est née de Chaos, (et non du Chaos) lui-même ni Dieu ni homme, et elle n’avait aucune tolérance pour les membres cruels de sa famille. 
Tiens, tiens,
Intéressant ! 

J’aime cette lecture du sens de la vie, une lecture entre les lignes…

Deese Gaïa - déesse nature - Pixabay

A lire sur : www.lesavoirperdudesanciens.com

Vendredi

Paroles de Farfelus.  Ce podcast pour jeune public est né pendant le confinement et dans ce 5 ème épisode, la famille des Farfelus rend hommage à un arbre de 300 ans, bien sûr en chanson…

« Notre planète est vraiment chouette, il faudrait être bête pour pas qu’on la respecte »

Une création de Laure et Franck Desbre – Paroles de Farfelus.


Samedi

Pour aborder le confinement la tête dans les nuages, et à l’initiative du Dj-producteur Molécule, un collectif d’artistes a créé une compilation d’ambiant électronique « Music for Containment ». L’inspiration ne vient-elle  dans un moment de rêveries, de voyage ?

Cet album né dès les premiers jours du confinement est un double cadeau. Pour chacun, cette compilation de musique électronique douce et inspirante est une invitation à un voyage intérieur, aux songes et à la contemplation des beautés du monde. Un cadeau qui fait du bien.

Cet album est aussi un cadeau participatif des artistes dont Dominique Dalcan à la Fondation de France pour la recherche contre le Covid-19. A chaque achat ou chaque clic, les fonds reviendront à la fondation. Ils ont créé, nous cliquons.

Cet album a tout de suite été n°1 sur les playlists de Radio France et d’Apple Music.

Découvrez toute la collection de musique sur : www.fip.fr, Youtube Music, Deezer. Spotify.

Suivez-nous !

Retrouvez toute l’actualité Question de coeur sur Facebook !

N’hésitez pas à partagez vos coups de coeur sur notre page Facebook Question de coeur ou notre groupe Facebook Question de coeur.

Question de coeur Facebook

Bien-être au travail : face aux constats et aux mutations, comment penser l’évolution de notre économie ?

Bien-être au travail : face aux constats et aux mutations, comment penser l’évolution de notre économie ?

Face aux constats et aux mutations, comment penser l’évolution de notre économie ?

Le lundi 20 mai, sous la direction du Sénateur Stéphane Artano, parrain de l’association, nous avons organisé notre 4 ème conférence au sénat sur le bien-être au travail

Nous nous sommes posés la question de l’évolution de notre économie.
Nous traversons en ce moment de grandes fractures qui nous demandent de repenser le sens de notre économie et par là même le sens du travail. Depuis quelques années, ces fractures ont apporté leur lot de souffrance au travail jusqu’à faire émerger le besoin de bien-être au travail.
Il existe plusieurs pistes de recherches sur le bien-être au travail et l’objectif de mes conférences est d’en explorer certaines, tout en sachant qu’il n’y a pas de vérité.

Pour la dernière conférence de ce cycle, nous nous sommes  questionnés sur les mutations qui obligent notre économie à évoluer en tenant compte de ses ressources humaines, environnementales, et du sens du travail.

Comment les mutations obligent–elles l’économie à se réinventer ?

Pour les prendre en compte, nous avons  fait appel à deux organismes :  l’INRS,  une institution de recherches scientifiques créée en 1947, qui travaille sur la santé au travail et qui est géré par un Conseil d’administration paritaire et la Fabrique Spinoza, un think tank créé en 2011, issu de la société civile, dont la vocation est de mettre en avant un mouvement du bonheur citoyen par desvisions (dans le sens de visionnaire) nouvelles et des méthodes expérimentales et collectives.

 

Quelques définitions par leur éthymologie :

  • Le mot économie sous entend l’art de bien administrer une maison et de gérer des biens.
  • Le mot écologie sous entend la science, le langage de la maison.
    Cette expression nous renvoie de notre maison personnelle, notre écologie intérieure jusqu’à notre planète Terre
  • Le mot politique, veut dire gérer la cité, la vie civile.
    En Grèce antique, la première raison à bien gérer une cité était de préserver la paix et les biens pour ses citoyens.

Avant la renaissance, la philosophie et l’économie étaient deux notions reliées.  A la renaissance, l’économie s’en est détachée pour se relier à la politique comme une discipline différente de la philosophie avec comme objectif plus affiché, celui de gérer la circulation des bien matériels, distincts des biens de l’esprit d’un pays, donc de sa philosophie.

Quand nous avons  commencé à travailler sur le sujet du bien-être au travail, nous avons  senti une frontière très marquée entre la santé au travail (enjeu de santé publique, encadré par des lois) et le bien-être au travail ou le mieux vivre en entreprise. (d’inspiration plus philosophique et sociétale au départ, scientifique ensuite et dont les idées et les travaux viennent souvent de la société civile ).

Comment préparer notre avenir ? Notre place économique, sociale et philosophique ?

Vincent Grosjean de l’INRS et Alexandre Jost de La Fabrique Spinoza nous ont chacun fait part de leurs recherches et de leurs constats sur les mutations et les conséquences dans l’économie de demain.

Vincent Grosjean, chercheur et psychologue est parti d’un constat scientifique et Alexandre Jost, centralien, metteur en mouvement, d’un constat plus sociologique et philosophique.
En 2002, suite aux souffrances au travail, la commission européenne a mis dans son agenda de santé au travail, l’étude du bien)être au travail. Vincent Grosjean a été un des premiers scientifiques à travailler sur cette notion de bien-être au travail.
Il va développer ici 3 points :

  • Comment est-on passé de la santé au travail au bien-être au travail ?
  • Comment la logique de l’entreprise se redessine ?
  • Que faire face à la montée de la conflictualité vue la multiplicité des objectifs ?

Pour Vincent Grosjean, son premier constat est celui de l’évolution de la demande de performance.

La conception de la performance de l’entreprise est liée à la quantité de travail demandée aux salariés. En tant que scientifique, il constate l’élargissement des problématiques de risques physiques vers des risques psychosociaux – RPS-, de stress, de burn-out et de toute sorte de formes d’épuisements en parallèle des maladies musculo-squelettiques .

Vincent appelle ces pathologies : lespathologies de l’hyper sollicitation.

Face aux problématiques économiques, comment faire entrer l’objectif de la performance avec la problématique de l’hyper sollicitation ?

Il faut inventer une autre conception de la performance qui  va intégrer le bien-être au travail comme étant un des éléments de la performance.

Ce sujet est d’autant plus important aujourd’hui que se rajoutent d’autres problèmes, comme une structure organisationnelle très mouvante, et d’autres objectifs de performance comme l’attention aux ressources environnementales et plus particulièrement à la planète.

La logique de l’entreprise se redessine :

Vincent Grosjean a fait ressortir des exemples des pays scandinaves qui appliquent de nouvelles conceptions de performances par une politique de l’attractivité des métiers ou en lien avec les métiers, afin que l’entreprise puisse réduire le taux d’absentéisme ou de turn-over de ses salariés. C’est à ce moment là que les premières sociétés ont posé le concept de bien-être dans leurs entreprises.

Pour ajuster les besoins des uns et des autres dans l’entreprise et toujours avec comme finalité la performance de l’entreprise, Vincent Grosjean préconise une évolution des systèmes organisationnels et plus particulièrement ceux du dialogue et de l’installation d’espaces de dialogue.

Comment faire face à la montée de la conflictualité dans les entreprises vu la multiplicité des objectifs ? 

Comment une personne de l’équipe commerciale peut-elle comprendre les besoins d’une équipe technique et vice versa sans dialogue direct ?

1/ Par la mise en valeur de la logique d’auto régulation par les salariés. Par l’installation de protocoles pour que l’individu puisse exprimer qu’il est proche de la limite. Cette idée est la même pour une équipe, un collectif, voire même pour une entreprise. L’indicateur est l’expression des émotions. C’est par elles, qu’il peut y avoir des prises de consciences.

Mais ces dialogues sont souvent difficiles parce qu’ils peuvent entraîner 2 problèmes:
–  le patron peut se sentir mis en cause, responsable des facteurs organisationnels,
– le salarié peut se sentir mis en cause, incapable de tenir le rythme qui lui est demandé.
Il est donc important pour Vincent Grosjean et l’INRS de dépasser ce genre de conflit, de changer les conflits en dialogue en passant par les débats pour parler de performance en tenant compte des ressources et des environnements

2/ Création d’espaces où l’on parle des tensions. Les individus sont de magnifiques capteurs de tensions.
Les conflits intrapersonnels vont devenir des débats interpersonnels qui ne sont pas des débats de personnes, mais de position, de posture, d’objectifs et donc de faire en sorte que ces sujets deviennent pacifiés.

Vincent Grosjean se positionne comme un spécialiste de cette question.

En conclusion, Vincent Grosjean invite le politique à prendre en compte cette question et de réguler les objectifs des entreprises en pensant le long terme.  

 

 

Alexandre Jost, Centralien, rejoint Vincent Grosjean sur le fait que les constats organisationnels sont les conséquences des mutations . Il a insisté dans son exposé sur l’origine de ces mutations dont certaines sont pour lui visibles et d’autres invisibles mais qui transforment notre monde. Il les classe en 4 chapitre, du plus tangible ou plus intangible.

  1. Environnement de travail
  2. Digital
  3. Gouvernance et communautés
  4. le Sens

 

1/ – Environnement de travail.

Alexandre Jost met en avant l’importance des transformations de nos lieux de travail, du flex office aux bureaux nomades, Il relève que travailler dans un autre espace de travail, c’est changer les flux d’informations, changer les rapports humains, ce sont des rencontres avec d’autres styles de personnes. Tout ce monde physique est en train de transformer la nature de nos rapports entre être-humains.

 

2 / – Digital

  • Les réseaux sociaux permettent d’échanger de l’information, de façon transparente et accessible à tous. Ils horizontalisent les relations, changent la manière dont nous accueillons et transformons les informations.
  • le digital est une révolution en terme de gouvernance.

Le digital transforme aussi notre cerveau en créant de nouvelles connexions par d’autres sollicitations. Un plus grand nombre d’idées se croisent, se rencontrent … Les échanges digitaux  créent  une nouvelle strate de la réalité.

3/ La gouvernance

Il s’invente de part et d’autre de nouvelles organisations de travail. L’auto-organisation transforme les communautés qui veulent changer la façon de travailler suivant des valeurs affichées. Pour le moment, c’est un changement organique mais qui peut devenir accompagné.

4/ La quête de sens.

Alexandre Jost nous fait part d’une enquête réalisée sur le thème : le travail vous évoque quoi ?

Il y ressort 3 groupes de mots : Des négatifs, des neutres et des positifs.

On peut voir que la vision ou les valeurs surdéterminent l’expérience ou le vécu.

Notre vision est une invitation à trouver du sens au travail. De plus en plus, les salariés cherchent un travail qui fait sens avec leurs valeurs intrinsèques.

Alexandre Jost a fait un parallèle avec une disposition de la loi PACTE qui permettra aux entreprises de donner un sens plus sociétal à leur objet social, pour celles qui le souhaiteront. 

En conclusion, pour Alexandre Jost, ces mutations sont des vecteurs puissants pour redessiner notre expérience au travail, le vecteur de l’entreprise et l’économie même de notre pays.

Voici donc ici deux  entrées différentes pour aborder ces questions essentielles de l’évolution de notre économie au regard des mutations actuelles et du bien- être au travail.    Ces deux exposés complémentaires ont en commun d’être tous les 2 animés par des humanistes et nous les en remercions.

Question de cœur et le Sénateur Stéphane Artano remercient tous ceux qui ont contribué au développement de cette conférence, qui  ont apporté leurs contributions par leur travail ou par leurs questions qui ont enrichi le débat

Elles seront sources d’autres rencontres.

A bientôt sur ce sujet .